press

Ekleipsi est un groupe que je ne connaissais pas avant d’écouter ce nouveau projet dont un ami me parlait « Acte I : Low Batery » il y a un an,  je dois avouer que je fus très surpris tant par la qualité lyrical de Margot, cette puissance vocale qui est à la fois étouffer par sa douce voix, mais à la fois décupler par toute cette énergie qu’elle livre à travers les rythmiques de son batteur et de son guitariste. Une véritable osmose musicale et humaine que l’on ressent naturellement entre ces trois-là !

Cette volonté d’être à mi-chemin entre une musicalité inspirée par plusieurs styles comme ils l’ont souvent expliqué à savoir le hip-hop et le rock leur permet d’explorer de nombreux univers musicaux et de réinventer leurs styles en permanence. Cela offre à leur public une diversité musicale très riche, mais attention tout de même à ne pas se perdre ou à perdre l’identité si particulière du groupe qui pourrait déplaire à leurs fans. C’est un risque trop certain pour le futur du groupe je pense.

“Ils ont changé ma perception de la musicalité.”Baltimore, Billboard Press

Parlons maintenant de leur nouvel album, j’ai eu la chance de pouvoir l’écouter en avant-première avec d’autres confrères journaliste. Et je dois avouer que j’ai été abasourdis, pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression de regarder un film avec mes oreilles c’était une sensation vraiment agréable, cette écoute m’a procuré tellement d’émotions fortes ! On passe par la joie, l’amour, la colère, la tristesse, le dégoût et tout cela en 15 tracks.

Je peux très sincèrement dire qu’ils ont changé ma perception de la musicalité. Un album à écouter la nuit, au calme pour pouvoir capter chaque petits sons et ambiance synthétiser par un mix parfait qui vous transporte au son de la guitare de Idris et des percussions de la batterie de Michael ! Pour finir j’ai envie de vous dire n’attendez plus pour plonger dans cette expérience musicale hors du commun et si singulière, un voyage musical au sens propre !